Qui a interdit la vente de CBD ?

En France, la commercialisation de CBD est soumise à certaines règles. La réalité sur la vente de cette substance est devenue floue. Après l’arrêté du décembre 2021 et du janvier 2022, les consommateurs, les commerçants ainsi que les agriculteurs ne savent plus où se donner la tête. 

Le CBD ou le cannabidiol, kézako ?

Le CBD est un composant trouvé dans le cannabis. Il est souvent confondu avec le THC. Si ce dernier est souvent recherché pour ses effets planants, ce n’est pas le cas du CBD. Appelé également cannabis légal, le cannabidiol est connu grâce à ses bénéfices sur la santé. D’ailleurs, il est important de vous faire savoir que cette substance est souvent utilisée dans le cadre médical. 

Du fait de ses avantages, le CBD ne cesse de séduire les consommateurs. Il peut être consommé sous forme d’huile ou de complément alimentaire. Actuellement, sur le marché français, on peut rencontrer différents produits à base de CBD. Parmi ceux qui sont proposés par les magasins spécialisés, on peut citer :

  • Les e-liquides
  • Les produits cosmétiques
  • Les compléments alimentaires
  • Les aliments

Les bienfaits du CBD

Le cannabidiol agit sur le système nerveux afin de réduire l’impact de la douleur et de l’anxiété. Il est aussi important de vous faire savoir que le CBD prolonge les défenses naturelles de notre système nerveux. Comme mentionné en haut, le cannabidiol est doté de vertus exceptionnelles. Il offre des effets positifs aux consommateurs. Le fait de consommer cette substance vous offre la possibilité de lutter contre les douleurs physiques, les nausées, la crise d’angoisse, certaines affections mentales, le diabète, le cancer, etc.

Si vous faites partie de ces personnes qui ont des problèmes de sommeil, on vous recommande de miser sur cette solution. Le CBD est tout à fait en mesure de vous aider. Ce sont ces différents bienfaits qui différencient le cannabidiol du THC. Ce dernier est connu pour ses effets psychoactifs.

Que dit la loi à propos du CBD ?

Le CBD peut être acheté et utilisé sous de nombreuses formes. D’ailleurs, la commercialisation de cette substance est légale depuis une annonce du ministère de la Santé en novembre 2017. Cependant, il est important de préciser que les produits à base de CBD qui sont mis en vente doivent avoir un taux de THC inférieur à 0,2 %. Ensuite, il y a eu l’arrêté du 31 décembre 2021.

Le Conseil d’État a clarifié la position de la France concernant cette filière à travers cette loi du 31 décembre 2021. Il est interdit de mettre en vente les feuilles ainsi que les fleurs de chanvre sous toutes ses formes. Cela, peu importe si elles sont mélangées à d’autres ingrédients ou non. La détention ainsi que la consommation des produits à base de feuilles et de fleurs sont également interdites par cette loi.

Les conséquences de cette loi du 31 décembre 2021

En prenant compte cette loi du 31 décembre 2021, la production et la vente de CBD sont autorisées. Les clients peuvent en consommer, mais ne pas en fumer. Il est également important de préciser que les magasins spécialisés n’ont pas le droit de mettre en vente des fleurs de chanvres ni les tisanes au CBD. 

Cependant, sachez que c’est la culture ainsi que la vente de fleurs de chanvre qui représente plus de 70 % des chiffres d’affaires des commerçants ainsi que des agriculteurs. Cette loi a donc un impact grave sur cette filière. Les entreprises qui sont en mesure de commercialiser à vendre le CBD sont celles qui se spécialisent dans la vente de produits cosmétiques et d’huiles de CBD pour e-cigarette.