L’avocat : une fonction libérale

La fonction d’un avocat intéresse les jeunes depuis longtemps par son art du discours et ses savoirs- faire sur la théâtralité. Il s’agit d’une profession libérale. En général, les avocats sont repartis en trois catégories : les spécialistes des affaires civiles les pénalisent et les avocats d’affaires, dont les clients sont des entreprises.

Leurs missions principales

Dans le langage courant, le rôle d’un avocat se résume d’un juriste qui conseille, assiste et représente ses clients en justice. Mais en réalité, sa mission est beaucoup plus complexe. Premièrement, l’avocat est le premier juge de l’affaire parce qu’il évalue objectivement le dossier et informe les chances de succès du dossier. Son deuxième rôle est alors de conseiller son client avant, pendant et après la procédure judiciaire. Il intervient aussi en qualité de rédacteur des actes juridiques comme les baux, les contrats de travail, les contrats de vente, les contrats de mariage, et autres.  Concernant les actes sous seing privé, le juriste peut les certifier, il fait foi de son contenu et de la signature des parties. Et quand une solution à l’amiable n’a pu trouver et qu’une action en justice est nécessaire, l’avocat a pour mission d’assister et de représenter son client à tous les stades de la procédure. Alors, il défend et plaide les intérêts de ses clients devant la justice. En matière pénale, il peut intervenir dès la garde vue.

Les devoirs d’un avocat

Un avocat doit être inscrit au barreau. En plus, il est tenu de respecter des devoirs en tant qu’auxiliaire de justice. Ce sont :

  • Le respect du secret professionnel
  • L’obligation de loyauté : Si un conflit d’intérêts existe sur une même affaire, l’avocat ne peut pas conseiller ou représenter plusieurs parties à la fois.
  • Le devoir de refuser à la rédaction d’un acte ou d’une convention certainement illicite ou frauduleux.
  • Le devoir d’obtenir l’accord de son client pour prendre contact avec la partie adverse pour trouver une solution amiable à un litige.
  • L’obligation de défendre au mieux les intérêts de son client, même par rapport à ses propres intérêts ou ceux de ses confrères.

Les éventuels honoraires

Étant une fonction libérale, les honoraires d’un avocat ne sont pas règlementés. Il fixe lui-même le coût des services qu’il facture à son client. Donc, ce que vous devriez payer à votre avocat varie largement suivant que vous bénéficiez ou non d’aide juridictionnelle. Généralement, un avocat détermine son salaire en fonction de la situation financière du client, de la difficulté de l’affaire, les frais de fonctionnement, la notoriété de l’avocat, le temps consacré à l’affaire, etc. Cependant, un avocat peut être rémunéré selon un taux horaire et la complexité de l’affaire, ou selon un règlement forfaitaire pour les procédures simples. Il est vivement conseillé de signer une convention au début de la collaboration pour fixer son honoraire. N’oubliez pas aussi de mentionner les frais divers et débours envisagés.

Written By
More from Maya Straton

Les Français se méfient des legaltechs

Alors que les professionnels se mettent à utiliser les dernières technologies au...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *