Comment devenir un notaire ?

Vous souhaitez exercer la profession d’un notaire ? Nous allons vous montrer les cursus nécessaires pour en devenir un. Saviez-vous que la première qualité d’un notaire est la rigueur ? Parce que c’est un officier public, une délégation de l’État.

Les principales missions d’un notaire

Comme nous avons susmentionné, un notaire est un représentant de l’État. Sa première mission est donc d’authentifier les actes et les contrats au nom de l’État en y apposant sa propre signature, et puis de les conserver. En effet, il a le devoir d’expliquer aux parties les termes du contrat et de les faire signer. Il exerce également un rôle de conseil lors de la réalisation des actes telle que la rédaction du contrat de mariage, des testaments, des règlements de succession et autres. Alors, un notaire peut intervenir dans plusieurs domaines comme le droit de la famille, droit de l’immobilier et du patrimoine. Aujourd’hui, son rôle de conseil peut se développer auprès des entreprises. Par exemple, il a la compétence de guider un particulier qui rachète un fonds de commerce.

Les qualités requises

Étant un métier de droit, la fermeté est l’un des principaux caractères d’un notaire. Il sera confronté à des différentes conventions comme les actes de vente comme et les contraste de mariage. Il doit connaître minutieusement les textes juridiques et savoir quand les appliquer. Il doit être un pédagogue afin de pouvoir remplir correctement sa fonction de conseil sur la rédaction des contrats. Donc, ses connaissances doivent être fructifiées et précises. Il doit avoir aussi la qualité de discrétion et d’honnêteté, car il est tenu de respecter le secret professionnel. Et enfin, un bon notaire ne peut pas se permettre la partialité lors de son travail, il doit montrer son indépendant devant les parties c’est-à-dire qu’un notaire doit être rigoureux, impartial, instructeur et discret.

L’étape de formation à suivre

Pour devenir un notaire, vous devez suivre sept années d’études après le baccalauréat. Pour y parvenir, vous devez opter entre deux formations qui sont coordonnées par le Centre National de l’Enseignement Professionnel Notarial ou CNEPN. Les détails de ces formations sont :

  • La formation universitaire qui est accessible après avoir obtenu un master 1 en droit notarial. Elle dure 3 ans dont la première année correspond au master 2 et puis les 2 années sont de stage au sein d’un office. Les universités doivent obtenir une convention avec le CNEPN. À la fin du stage, vous ferez un mémoire afin d’obtenir le diplôme supérieur de notariat ou DSN à titre de notaire assistant, nommé ensuite notaire par arrêté du garde des Sceaux.
  • La formation professionnelle dans laquelle vous devez réussir par le biais d’un examen à l’un des centres régionaux de formation professionnelle notariale ou CRFPN vous offre une année de formation pour décrocher le diplôme d’aptitude aux fonctions de notaire. Après, vous aller effectue un stage de 2 ans à l’office notarial et suivre en parallèle de cours au CRFPN.
Written By
More from Maya Straton

Réussir en tant qu’avocat : les importants à retenir

Pour exercer le métier d’avocat et mettre les pieds dans un tribunal,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *