Comment devenir un greffier dans la Justice?

Le greffier est le scribe et plumitif de la justice. C’est un rouage indispensable au système judiciaire. Donc, il est au cœur des affaires judiciaires et les suit de bout en bout. Il y a donc possibilité de passer d’une juridiction à l’autre et d’élargir ses compétences.

Les missions d’un greffier

Au sein du tribunal, le greffer a un rôle prépondérant et ses tâches sont très variées. En quelque sorte, le greffier est le garant et la mémoire des procès parce que sa principale mission est de rédiger le procès-verbal. Il retranscrit officiellement et de manière détaillée les débats lors des différentes étapes d’une audience. Un greffier est aussi tenu de maintenir en ordre les dossiers de la cour, sachant que ces dossiers contiennent tous les documents des procès. Parfois, il est agencé de nombreuses boîtes de paperasse. À part son travail, il se  charge aussi d’informer aux différentes parties les dates du procès. Et il a également le rôle d’expliquer aux plaignants la manière de constituer un dossier et de lancer une procédure. Bref, le greffier réunit toutes les pièces à conviction des procès et assure l’enregistrement des demandes des plaignants ainsi que la rédaction des actes et des décisions d’une justice.

Les qualités requises

Étant un garant du procès, un greffier doit avoir le sens d’organisation, parce qu’il se charge du bon déroulement des audiences. En effet, il doit se montrer rigoureux, car tout un jugement risque d’être annulé en raison d’une mal organisation du déroulement de procès.  Il doit être aussi  polyvalent pour pouvoir réaliser ses tâches multiples comme conseiller le public, retranscrire les audiences ou établir les arrêtés du tribunal. Comme il travaille dans l’action, il devrait être attentionné à tout ce qui se passe autour de lui. Et en tant qu’un rédacteur du jugement, il doit avoir une excellente aptitude de communication. Constamment en contact avec le public, surtout dans les tribunaux d’instance, le greffier doit être ouvert et sociable. Alors, c’est un métier où il faut être méthodique, polyvalent et d’une extrême rapidité de réaction.

Les formations nécessaires

Pour devenir un greffier, il faut réussir au concours afin d’accéder à l’Ecole Nationales de Greffes ou ENG. Pour cela, vous devez avoir au minimum 18 ans et être titulaire d’un bac+2 dont le droit est un avantage considérable. Le concours se fait en deux épreuves, vous devez réussir à l’épreuve écrite puis à l’orale. Le taux de sélection est d’environ 10%. Si vous avez réussi, vous entamerez une formation rémunérée de 18 mois à l’ENG. La formation comporte alors de cours théoriques et des stages pratiques au sein des différentes juridictions. À la fin de la formation, si vous avez passé favorablement les contrôles successifs, vous serez titularisés et vous avez l’obligation de travailler au minimum 4 ans au service de l’État. Le concours de greffier en chef est réservé aux diplômés d’une licence en droit, mais le cursus est le même. Et sachez que le greffier est un fonctionnaire de justice de catégorie B.

Written By
More from Maya Straton

Loi : principe, élaboration et vote

À moins d’êtres très informés, la plupart d’entre nous ne savent pas...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *