Réussir en tant qu’avocat : les importants à retenir

Pour exercer le métier d’avocat et mettre les pieds dans un tribunal, il faut faire quelques années d’études.

Le métier d’avocat

Un avocat est un juriste, il a pour mission de défendre ses clients dans des cas très variés, partant d’un petit litige au cas très délicat et complexe à traiter. Il a pour rôle d’assister ses clients dans leurs prises de décisions et dans leurs recours judiciaires. Au tribunal, il défend ses clients au cours d’une plaidoirie. La plaidoirie qui est l’argumentation qui vise à convaincre les juges et les jurés. L’avocat ne fait pas qu’assister ou plaider au tribunal, il peut également être amené à travailler avec des entreprises en vue de les conseiller sur leurs contentieux par exemple. Pour réussir dans son métier, un avocat doit ainsi avoir une parfaite maîtrise des textes de loi, des règles, des codes. Il peut même se spécialiser dans un domaine particulier selon la mention du master qu’il choisit.

Qualités et compétences indispensables

Pour devenir un bon avocat, il faut naturellement avoir un sens de la justice et une envie d’aider les autres. En tant que représentant de la justice, il doit aussi être fiable et surtout très honnête pour être objectif. Il se doit aussi de respecter la déontologie du métier et ceci implique bien évidemment le secret professionnel. Pour connaître les textes sur le bout des doigts, il doit absolument avoir une grande rigueur. La confiance en soi et la qualité d’un bon orateur sont essentielles, surtout lors des plaidoiries. Pour réussir à convaincre et à argumenter, un avocat doit faire preuve d’une certaine force de caractère. Pour finir, un avocat doit avoir :

  • Un sens de la persuasion.
  • Une bonne éloquence.
  • Une bonne pédagogie pour expliquer les termes techniques aux clients.
  • Une bonne patience.
  • Un sang-froid.

Les missions d’un avocat

Dans la réalisation de son métier, l’avocat :

  • Informe et conseille son client.
  • Procède à la rédaction d’actes et de contrats.
  • Agit pour le compte de son client à travers un mandat.
  • Aide à la négociation et à la transaction.
  • Défend son client.

Les principes de la déontologie auxquels l’avocat doit se soumettre

  • Le principe d’indépendance : sans jamais prendre en compte un quelconque intérêt personnel ou une quelconque pression extérieure, l’avocat s’oblige à conseiller et défendre son client en toute indépendance.
  • Le principe de loyauté : l’avocat ne peut jamais conseiller ou défendre deux parties dont les intérêts sont susceptibles de s’opposer selon la règle du conflit d’intérêts. Selon le respect du principe du contradictoire, l’avocat doit obligatoirement observer les règles de procédure de manière loyale et communiquer les pièces et conclusions à ses adversaires dans les délais impartis.
  • Le principe de confidentialité : il doit tenir en secret toutes les informations (verbales ou écrites) concernant son client, un partenaire de son client, un débiteur ou toute autre personne impliquée dans un litige, un accord ou dans un procès. En cas de violation du secret par toute personne sous sa responsabilité, l’avocat sera toujours tenu responsable et cela constitue un délit pénal, une situation qui peut même aboutir à l’indemnisation du client.
Written By
More from Maya Straton

Comment déterminer les honoraires d’un avocat ?

Pourquoi devons-nous consulter un avocat ? Sachez que le principal rôle d’un avocat...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *