Clerc de notaire, un rôle clé auprès du notaire

Dans un office notarial, le notaire ne travaille pas seul. Dans son travail, il est toujours presque assisté par un voire même plusieurs clercs de notaire. Ces derniers occupent un rôle capital dans le bon fonctionnement de l’office notarial. Ils ont toutefois des attributions et des missions bien précises.

Le Clerc de notaire et son métier

Il s’agit d’une personne qui travaille en étroite collaboration avec le notaire, dans le cadre de l’office notarial de ce dernier. Tout comme le notaire, il est donc un professionnel du droit. Il est considéré comme un assistant et collaborateur du notaire. Toutefois, il est totalement sous la responsabilité directe du notaire. Le clerc de notaire se voit confier des missions bien précises dans le cadre de l’office notarial au-delà de la qualification de son statut professionnel.

Rôle et missions du clerc de notaire

Comme le clerc de notaire est un juriste, pour être l’« homme de main » et le « bras armé » du notaire, il doit  absolument être aussi compétent que le notaire titulaire de l’office. Les interventions du clerc de notaire dans le cadre de l’office notarial sont des plus étendues dans la pratique, car il intervient :

  • En assumant des tâches administratives, mais il assure également le secrétariat juridique. Il reçoit les clients au nom du notaire et en constitue ainsi leurs dossiers.
  • En entamant toutes diligences nécessaires pour traiter lesdits dossiers. Il entre par exemple en contact avec une banque, un expert-comptable, un agent immobilier ou autres.
  • En se chargeant de conseiller juridiquement la clientèle.
  • En rédigeant la mouture des actes notariés.

En définitive, le clerc de notaire est plus qu’un simple assistant qui ne ferait qu’exécuter les consignes professionnelles du notaire, il apparaît aussi comme un collaborateur, à compétences égales avec le notaire.

Les qualités requises pour être clerc de notaire

Pour espérer opérer dans cette profession certaines qualités sont requises, il convient en effet de :

  • Avoir la passion du droit et avoir la compétence pour conseiller et assister au plus près, la clientèle.
  • Avoir un esprit rigoureux et méthodique, il faut également être méticuleux dans la rédaction des actes notariés, car pour ne pas discréditer le notaire titulaire de l’office, ces derniers doivent être irréprochables.
  • Avoir le sens de l’écoute puisque le clerc de notaire est l’interlocuteur direct des clients.
  • Avoir le BTS notariat puis la Licence professionnelle sur les métiers du notariat et continuer

jusqu’au niveau bac +4 en essayant de décrocher le Diplôme de l’Institut des Métiers du Notariat (DIMN).

Comme tout autre poste clé du droit, ces formations sont exigées étant donné que le métier du droit demande des connaissances précises et des compétences.

Written By
More from Maya Straton

L’euthanasie est un grand débat dans tous les pays

De nos jours, l’évolution de la mentalité et la conformité à la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *