Les détails sur la mutuelle Madelin et avec l’assurance santé

Vous souhaitez occuper un poste en tant que TNS (travailleur non salarié) ? Cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas besoin d’être couvert par une assurance. En effet, la loi Madelin permet de vous protéger à l’aide d’un contrat d’assurance santé. Prenez en compte les points suivants avant de faire quoi que ce soit.

La loi Madelin pour vous offrir une meilleure assurance santé

Notez avant tout que le statut de travailleur non salarié ne vous ouvre pas la porte à un complémentaire santé. Vous devrez dans ce cas prendre certaines initiatives pour mener une carrière professionnelle aboutie. Cela implique par exemple la souscription à un contrat d’assurance mis en place par la loi Madelin.

Ce dispositif vous offre la possibilité de demander une prise en charge sur les soins. Cela peut s’avérer efficace si vous devez suivre des traitements médicaux. D’ailleurs, vous obtiendrez des complémentaires attractives tout au long de la validité de votre contrat d’assurance.

Il faut savoir que vous pouvez donner une couverture pour vos ayants droit qui profiteront des mêmes garanties que vous. Un autre privilège à ne pas négliger concerne les déductions fiscales que vous pourrez avoir. Il suffit de payer correctement vos cotisations et vous n’aurez aucun souci à vous en faire.

Pour qui est faite l’assurance santé Madelin ?

La loi Madelin prévoit en principe une couverture pour les travailleurs non-salariés. Notez toutefois que ce privilège concerne les professionnels dans quelques domaines comme les suivants :

  • Un commerçant ou un gérant non-salarié
  • Un artisan ou un(e) conjoint(e) non rémunéré (e)
  • Un graphite ou un photographe enregistré auprès de la maison des Arts et qui travaille comme freelance

Le fait de réaliser une profession libérale peut aussi vous ouvrir la porte à une assurance santé Madelin. Pour aller plus loin, ce type de couverture ne veut pas dire que tout le monde aura droit à une déduction fiscale. Cela est parfaitement valable si votre activité est enregistrée à titre de BNC ou de BIC. Il est ainsi plus judicieux de vous informer sur certaines conditions afin d’éviter les mauvaises surprises.

Quel contrat choisir pour votre assurance santé ?

Évitez de vous précipiter dans votre choix de contrat pour une assurance santé. La loi Madelin vous offre en effet la possibilité de choisir une clause individuelle. Vous pourrez pour cette option ajouter les personnes que vous voulez dans le contrat de couverture. Vous êtes même libre de choisir le niveau de garantie que vous souhaitez. Il faut dans ce cas prendre en compte l’âge de chaque personne que vous allez ajouter dans le contrat.

À noter d’un autre côté que vous pouvez choisir un contrat d’assurance familial. Celui-ci vous offre l’opportunité de couvrir tous les membres de votre foyer. Vous n’aurez aucun souci à vous faire sur le nombre d’ayants droit que vous ajouterez dans le contrat. L’obtention d’un certificat fiscal est plus facile avec cette option. Il faut toutefois vous attendre à ce que le tarif de couverture augmente tous les ans.

Le point sur l’assurance santé si vous changez de statut

Comme tous les travailleurs, vous pourrez obtenir un poste en tant que travailleur salarié à l’avenir. Cela implique un changement de statut automatique qui causera certainement une résiliation de votre contrat d’assurance santé Madelin. Notez toutefois que cela ne vous posera aucun souci. Vous n’aurez par exemple aucun sou à payer pour obtenir une rupture de contrat.

Il faut en outre envoyer une lettre recommandée auprès de votre compagnie d’assurance et demander un accusé de réception. Vous devrez être clair et précis dans votre requête. D’ailleurs, vos coordonnées complètes doivent être parfaitement visibles sur le document.

Il suffit en principe de patienter un mois pour obtenir une résiliation effective de votre assurance santé Madelin. Il faudra ensuite que vous souscriviez à un contrat collectif une fois que vous occuperez votre nouveau poste en tant que salarié.